Category Archives: critiques

fadeout - 2017 - photo © Denis Martin

lore | un spectateur à la fois…

“Impossible de ne pas reconnaître la qualité de la proposition qui va à la rencontre des spectateurs un à un. Et ce type de rencontre, je peux en témoigner fonctionne fort bien à rejoindre un public moins familier, une personne

fadeout - 2017 - photo © Denis Martin

lore | un spectateur à la fois…

“Impossible de ne pas reconnaître la qualité de la proposition qui va à la rencontre des spectateurs un à un. Et ce type de rencontre, je peux en témoigner fonctionne fort bien à rejoindre un public moins familier, une personne

fadeout - 2017 - photo © Francis Nadeau Lussier

fadeout – dans LE DEVOIR & BIBLE URBAINE

Retour critique dans Le Devoir et Bible Urbaine suite à la première montréalaise de Fadeout au festival Quartiers Danses le 13 septembre 2017. ” Densité, divergence et émergence au festival Quartiers Danses Le solo d’Anne Flore De Rochambeau se distingue aussi du lot.

fadeout - 2017 - photo © Francis Nadeau Lussier

fadeout – dans LE DEVOIR & BIBLE URBAINE

Retour critique dans Le Devoir et Bible Urbaine suite à la première montréalaise de Fadeout au festival Quartiers Danses le 13 septembre 2017. ” Densité, divergence et émergence au festival Quartiers Danses Le solo d’Anne Flore De Rochambeau se distingue aussi du lot.

Viscosité © Anne-Flore de Rochambeau

O2 + Viscosité dans LE DEVOIR

“Après la très aboutie Fluides d’Anne-Flore de Rochambeau, créée avec Marine Rixhon, Marijoe Foucher et Liane Thériault en 2013, on était très curieux de voir Gabriel Painchaud et Keven Lee s’approprier sa vigoureuse et moelleuse gestuelle dans O2. Ce deuxième

Viscosité © Anne-Flore de Rochambeau

O2 + Viscosité dans LE DEVOIR

“Après la très aboutie Fluides d’Anne-Flore de Rochambeau, créée avec Marine Rixhon, Marijoe Foucher et Liane Thériault en 2013, on était très curieux de voir Gabriel Painchaud et Keven Lee s’approprier sa vigoureuse et moelleuse gestuelle dans O2. Ce deuxième

Fluides © Gilles Aguillar

FLUIDES | Zone Homa & festival Auteurs de troubles

“Fluides, fut fascinant tant au niveau de l’univers que du visuel et des sons. Chorégraphiée par la danseuse Anne-Flore de Rochambeau , la pièce évoque du début à la fin un sentiment de mouvement perpétuel. […] Hyperactivité, mouvance, changement ; telles

Fluides © Gilles Aguillar

FLUIDES | Zone Homa & festival Auteurs de troubles

“Fluides, fut fascinant tant au niveau de l’univers que du visuel et des sons. Chorégraphiée par la danseuse Anne-Flore de Rochambeau , la pièce évoque du début à la fin un sentiment de mouvement perpétuel. […] Hyperactivité, mouvance, changement ; telles

photo © Sandra Lynn Bélanger

– SUR LA TOILE –

“Three lit jars suspended from the studio ceiling. Goldfish circle within. Below. Dimly lit. Four women lie. On their backs. Heads toward the audience. Like fish. Slithering and sliding. Raising their pelvises. Pushing upwards. Exploring their bodies. Their heaviness. Their isolation.

photo © Sandra Lynn Bélanger

– SUR LA TOILE –

“Three lit jars suspended from the studio ceiling. Goldfish circle within. Below. Dimly lit. Four women lie. On their backs. Heads toward the audience. Like fish. Slithering and sliding. Raising their pelvises. Pushing upwards. Exploring their bodies. Their heaviness. Their isolation.

– SUR LA TOILE –

Sens dessus dessous d’Anne-Flore de Rochambeau : Naïades sur terre ferme ​Nayla Naoufal, Dance from the mat ​ “Aboutie et sensible, elle donne à voir l’univers particulier d’une chorégraphe en devenir […] Anne-Flore de Rochambeau fait mouche en créant un imaginaire bien

– SUR LA TOILE –

Sens dessus dessous d’Anne-Flore de Rochambeau : Naïades sur terre ferme ​Nayla Naoufal, Dance from the mat ​ “Aboutie et sensible, elle donne à voir l’univers particulier d’une chorégraphe en devenir […] Anne-Flore de Rochambeau fait mouche en créant un imaginaire bien

– DANS LE JOURNAL –

“Anne-Flore de Rochambeau surprend avec la qualité de Sens dessus dessous […] elle fait preuve d’un bel instinct chorégraphique. La subtilité avec laquelle elle joue sur les changements de rythme au sein d’une même phrase ou pour passer d’une section

– DANS LE JOURNAL –

“Anne-Flore de Rochambeau surprend avec la qualité de Sens dessus dessous […] elle fait preuve d’un bel instinct chorégraphique. La subtilité avec laquelle elle joue sur les changements de rythme au sein d’une même phrase ou pour passer d’une section